Imprimer

La 3e édition de l’opération nationale laïcité décline du 21 novembre au 11 décembre 2022 le thème de la liberté, dans les débats associatifs et les créations plastiques et dansées comme dans les parcours moteurs et les activités athlétiques où les enfants de maternelle et d’élémentaire exerceront leur « libre » choix. Présentation en 5 mots-clés.

Liberté. Après la fraternité l’an passé, l’édition 2021 invite les enfants à réfléchir à la notion de « liberté », et à la décliner dans leur activité physique et sportive et leurs productions plastique et dansée. Les enfants auront par exemple la « liberté » de construire leur parcours de motricité, façon d’être « auteurs » de leur rencontre, et ceux d’élémentaire celle de choisir leurs parcours athlétiques.

Dates. L’opération débute lundi 21 novembre – au lendemain de la Journée des droits de l’enfant – pour s’achever le dimanche 11 décembre, au surlendemain de la Journée nationale de la laïcité à l’école, ceci afin de pouvoir organiser le week-end des rencontres « famille ». Au milieu, la Journée internationale des personnes en situation de handicap du 3 décembre pourra aussi servir de point d’appui.

Colombe. La production plastique est à réaliser à partir des contours de la colombe imaginée par René Magritte dans son tableau « La tête dans les nuages ». La colombe est en effet symbole de liberté autant que de paix, tandis que le grand peintre surréaliste belge fait partie des artistes du répertoire scolaire. Les différentes créations seront ensuite valorisées au niveau national.

Danse. La production dansée peut se décliner de trois façons : un flash mob à imaginer sur le célèbre poème « Liberté » (j’écris ton nom) de Paul Éluard, récemment mis en musique par les Enfoirés, une danse de création et enfin du breakdance, à l’occasion de l’entrée de la discipline au programme des Jeux olympiques de Paris 2024.

Débats. Ce qui rassemble les 3 modèles de rencontres proposés en maternelle, en élémentaire et pour associer les parents, c’est l’invitation à réfléchir, en s’appuyant sur les dispositifs du débat associatif ou du Remue-Méninges, avec des ressources adaptées à chaque âge.

 

Document support, mode d’emploi

Avec ses 144 pages, l’outil support de l’opération laïcité 2022 peut en effrayer certains. Mais il n’est pas à utiliser en bloc ! « Nous l’avons conçu comme un document ressource réunissant tout ce qui peut aider les collègues à aborder un sujet qui fait encore peur », explique Charlotte Carré, l’élue nationale qui anime le groupe de travail laïcité. Pensé pour être téléchargé sur un ordinateur ou transporté sur une clé USB, il est aussi interactif, avec la possibilité de cliquer dès la page 3 sur des « bulles » qui conduisent à des liens internes.