Imprimer
Pour affirmer son identité sportive et gagner en visibilité auprès des médias, l’Usep propose à des athlètes de haut niveau de la soutenir en leur nom.

L’opération « marraines et parrains sportifs » fait de ces athlètes les relais des valeurs de notre fédération et de son action auprès des enfants. À l’instar de Claire Bren, championne du monde de canoë-kayak, du biathlète Simon Desthieux, du triathlète handisport Stéphane Bahier ou du tennisman Paul-Henri Mathieu.

Cette démarche de parrainage vient rappeler que la performance et la compétition sont compatibles avec l’Usep, au sens où il s’agit de donner le meilleur de soi. Or c’est aussi le cas lors d’une rencontre sportive-associative Usep, même si celle-ci favorise parallèlement la coopération et l’apprentissage de la citoyenneté. Le champion reste un modèle pour les enfants, même quand il excelle dans une discipline moins médiatique que d’autres. Ces champions-là aiment tout particulièrement faire connaître leur sport et apprécient le contact avec les enfants, qui le leur rendent bien.