Imprimer

L’Usep s’adresse aux enfants de 3 à 11 ans, de la petite section de maternelle au CM2. En effet, si à l’origine le sport scolaire Usep était essentiellement tourné vers les enfants d’élémentaire (et principalement ceux de cours moyen), il s’est progressivement élargi aux plus jeunes.

C’est au début des années 2000 que, parallèlement à un travail pédagogique d’adaptation des pratiques aux plus jeunes, l’Usep a développé son offre en maternelle. Elle l’a fait en partenariat avec l’Ageem, l’Association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques. Cela lui permet de proposer aujourd’hui un continuum d’activités faisant écho aux cycles d’enseignement de l’Éducation nationale et aux objectifs pédagogiques du socle commun de connaissances, de compétences et de culture de l’Éducation nationale.

Celui-ci retient cinq compétences à travailler en EPS durant les différents cycles :

  • développer sa motricité et apprendre à s’exprimer en utilisant son corps,
  • s’approprier par la pratique physique et sportive des méthodes et des outils,
  • partager des règles assumer des rôles et des responsabilités,
  • apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière,
  • s’approprier une culture physique et artistique.

Cycle 1 (petite, moyenne et grande section de maternelle)

Les rencontres sportives en maternelle visent d’abord à développer les aptitudes motrices des jeunes enfants et à leur permettre de « faire ensemble ». Elles s’appuient sur des jeux d’opposition, individuels ou collectifs, aux noms ludiques : « la tortue et le jardinier », « le hérisson et le chasseur »… S’y ajoutent des jeux d’orientation, des jeux athlétiques, des jeux de coopération, des rencontres de gymnastique et des rencontres « roule et glisse » utilisant du matériel adapté (tricycles, patinettes…).

Pas de compétition ni de classement. Tout juste l’enfant fait-il gagner des points à son équipe. En revanche, il peut déjà tenir des rôles sociaux : compter les points avec des bouchons ou gérer le durée d’un jeu avec un sablier.

L’Usep a également mis au point à l’intention des plus jeunes des réglettes du plaisir et de l’effort. Via ces outils pédagogiques, parfois reproduits à l’échelle d’un panneau, ils expriment leurs ressentis en cochant une case ou en y collant des gommettes.

Cycle 2 (CP, CE1, CE2)

Les rencontres en élémentaire reposent sur large éventail d’activités et de jeux pré-sportifs, avec une progression vers les disciplines codifiées qui se poursuivra au cycle 3. C’est à partir des cours préparatoire et élémentaires que débute l’apprentissage des jeux de raquette (tennis, badminton) ou la pratique de la course en durée, avec la 1ère participation à un cross. Et, concernant les sports d’équipe, fini les « jeux de balles » : à présent, on s’initie au football, au hand ou au rugby ! Cette découverte est favorisée par la participation à des opérations nationales, construites en partenariat avec les fédérations sportives.

Cycle 3 (CM1-CM2-6e)

La progression vers les disciplines codifiées se poursuit en cycle 3, lequel englobe désormais la 1ère année de collège. Lors du P’tit Tour à vélo, c’est aussi à partir du cours moyen que les enfants sont autorisés à circuler avec leurs accompagnateurs sur la voie publique, et non plus seulement dans des espaces fermés. Les enfants sont également investis de davantage de responsabilités dans la vie de l’association et l’organisation des rencontres. Il n’est pas rare non plus que des enfants de CM1-CM2 conçoivent et animent une rencontre pour leurs cadets des cycles 1 et 2 ou leurs aînés de 6e !