Imprimer

Jusqu’au 27 septembre, l’Usep Isère fait découvrir le sport scolaire à des milliers d’enfants des trois Cités éducatives de Grenoble, Échirolles et L’Isle-d’Abeau-Villefontaine. En complément, le comité apporte son aide aux enseignants pour créer des associations sportives d’école.

Les 200 Cités éducatives créées en France depuis la rentrée 2018 regroupent des quartiers « politique de la Ville » et la priorité accordée à l’éducation dans le cadre de ce dispositif gouvernemental se traduit notamment dans les écoles par le dédoublement des classes de CP et de CE1. La pratique physique et sportive des enfants est aussi encouragée, de plus en plus souvent avec le concours de l’Usep.

Lancer une dynamique

C’est le cas en Isère, où l’an passé le comité départemental et les services de l’Éducation nationale ont profité de la Journée nationale du sport scolaire pour promouvoir celui-ci au sein des écoles de la toute nouvelle Cité éducative Villeneuve, à cheval sur les communes de Grenoble et Échirolles. Avec succès puisque 5 associations ont été créées dans la foulée, et 7 autres redynamisées : soit 12 associations sur les 17 écoles concernées, pour 636 licenciés enfants et 43 licenciés adultes. « Cela signifie qu’en moyenne, dans chaque école 3 à 4 enseignants sont engagés dans le projet, ce qui permet d’installer une vraie dynamique », souligne le délégué départemental Usep, Pascal Lacroix.

En plus de la participation à des rencontres départementales en temps scolaire, l’an passé 3 associations – Les Trembles, Le Lac et Les Genêts à Grenoble – ont même organisé à leur initiative des randonnées pédestres conjointes hors temps scolaire. D’autres – comme Marcel-Cachin à Échirolles – ont participé à la déclinaison locale des « Chemins de la mémoire » (en lien avec la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale) ou à des randonnées contées coorganisées avec la Ligue de l’enseignement. D’une école à l’autre s’y sont ajoutées des semaines à thème pour les classes de maternelle et d’autres autour du vélo en primaire. Deux classes grenobloises se sont également jointes au peloton du P’tit Tour – appelé localement Vélo citoyen – et 1 500 enfants ont participé à une grande journée du rugby scolaire, en partenariat avec le FC Grenoble.

Travail collectif

Cet essor est le fruit d’un travail collectif qui réunit l’Usep, les inspecteurs de l’Éducation nationale, les conseillers pédagogiques EPS départementaux et de circonscription et les directeurs et directrices d’école. Cette collaboration se poursuit pour les rencontres de la JNSS – où l’Usep assure la logistique et la mise en place des ateliers – et pour les formations d’enseignants : l’an passé, plus de 200 d’entre eux ont ainsi participé aux animations pédagogiques intitulées « égalité filles-garçons en EPS », « EPS, 30’APQ et sport scolaire » et « 30’APQ avec les outils Usep et la mallette sport-santé ». Les associations ont aussi pu bénéficier de l’ensemble des outils de l’Usep et solliciter le prêt de vélos, casques et gilets de sécurité pour développer le Savoir Rouler à Vélo.

Dix rencontres

« La dizaine de demi-journées organisées d’ici mardi 27 septembre nous permet de démontrer notre savoir-faire et notre capacité d’organisation, et de proposer un aperçu du matériel mis à disposition des associations. Nous prenons aussi en charge les demandes de financement auxquelles les écoles appartenant à une Cité éducative ont droit pour leur affiliation à l’Usep », précise Pascal Lacroix. Car, in fine, ce sont ces affiliations – et les licences prises avec – qui d’ici quelques semaines permettront de dire si, dans les 3 Cités éducatives du département1, le succès de cette Journée nationale du sport scolaire très extensible fut complet.

(1) En Isère, la JNSS ne se limite pas aux Cités éducatives. Autour des mêmes activités, le comité organise mercredi matin 21 septembre une grande rencontre hors temps scolaire à l’école Victor-Hugo de Bourgoin-Jallieu, avec la participation d’élèves du collège de secteur. L’après-midi, d’autres activités sont prévues au collège pour renforcer la passerelle Usep-UNSS.

 

6 thèmes et 18 activités

Lors de ces 10 demi-journées réunissant à chaque fois plusieurs centaines d’enfants, ceux-ci sont réunis par groupes de 12 et pratiquent par roulement 6 activités correspondant à 6 thèmes différents. À savoir : jeux de lancer et de précision (mölkky, pétanque, palet) ; disc-golf (sous des formes variées) ; vélo (run&bike, relais, gymkhana), inclusion (photo-langage, « débat mouvant » où les enfants se positionnent dans l’espace selon leur point de vue sur « le sport pour tous » et « l’accès de tous », réflexion sur l’égalité fille-garçon) ; sports collectifs innovants (tchoukball, poulball, football « coopétitif ») ; jeux de raquette (beach tennis, badminton, ping-pong). Les 15 et 16 septembre, ce sont 600 enfants grenoblois des secteurs Aubrac et Clos d’or qui ont étrenné la formule.