Imprimer

La rencontre sportive associative Usep rugby 2023 répond à un double objectif : adapter la rencontre rugby au concept de rencontre sportive associative en rendant l’enfant pleinement acteur de celle-ci, et lever les éventuelles appréhensions des enseignants en faisant entrer les enfants dans l’activité par le jeu « au toucher » ou « au contact ».

Faire découvrir les bases du jeu au plus grand nombre : l’objectif n’a pas changé, mais la rencontre sportive associative Usep rugby 2023 actualise les formules élaborées depuis la première action Scolarugby initiée en 2005. Cette nouvelle proposition est détaillée dans un livret à destination des enseignants, fruit du travail partenarial entre l’Usep et la FFR.

Cette rencontre actualisée répond au nouveau concept Ecol’Ovale de la FFR, qui propose plusieurs formes de pratique scolaire du rugby. Dans le premier degré, il se caractérise par une entrée dans l’activité par le « jeu au toucher 2 secondes ». Pour le défenseur, il s’agit de toucher le porteur de balle entre la ceinture et les épaules avec les deux mains simultanément. L’attaquant porteur du ballon a alors deux secondes pour faire une passe que ses opposants n’ont pas le droit d’empêcher. Cette adaptation des règles supprime le plaquage et réduit les risques de choc. Elle permet ainsi de lever les appréhensions que nourrissent parfois les enseignants, tout en favorisant le jeu en mouvement. La formule proposée est par ailleurs celle du jeu à 5, facile à mettre en œuvre.

Cette nouvelle proposition répond également au concept de rencontre sportive associative promu par l’Usep et adapté à chaque activité selon le principe de l’enfant « organisateur de sa rencontre ». Ce principe est décliné avant, pendant et après la rencontre et symbolisé par la prise en charge par les enfants eux-mêmes de l’arbitrage, ou bien encore par la participation à un atelier Remue-méninges autour du vivre ensemble (à partir du diptyque supporter/encourager) » ou des valeurs du sport (partenaires/adversaires, gagner/perdre, etc.).