Imprimer

En partenariat avec la Fédération française de voile, l’Usep permet d’engager un bateau dans la déclinaison virtuelle de courses au large. Une façon d’associer découverte de la voile et utilisation des outils numériques qui s’appuie en 2019 sur la Mini Transat.

Depuis plusieurs années, l’Usep et la FFVoile proposent à des classes de cycle 3 de s’essayer à la course au large. Pas en embarquant pour de vrai, mais à la manière des milliers d’internautes engagés virtuellement depuis leur ordinateur.

Après la Volvo Ocean Race, le Vendée Globe (qui de nouveau à l’honneur en 2020) et la Route du Rhum, c’est la Mini Transat, organisée du 22 septembre à début octobre 2019, qui est le support de cette aventure, grâce au jeu de navigation Virtual Regatta.

Chaque jour, les classes pourront choisir leur cap et régler leurs voiles en fonction de la météo. Elles connaîtront leur position par rapport aux 150 autres bateaux Usep, mais aussi par rapport aux navigateurs aux prises avec l’océan Atlantique et à tous les skippers virtuels.

Au-delà de l’animation de la classe, l’objectif est de découvrir la voile et d’établir des liens avec les enseignements de géographie, sciences et vie de la terre, mathématiques, etc. Et aussi d’acquérir un savoir-faire numérique.

Les classes qui en ont la possibilité peuvent s’engager parallèlement dans un projet voile et lier ainsi découverte virtuelle et pratique en milieu naturel.