Imprimer

Si les enfants sont accueillis dans les écoles, le protocole sanitaire – renforcé depuis le reconfinement décrété fin octobre – interdit le brassage des classes. Dans ces conditions, comment proposer des rencontres sportives associatives ? Parmi les diverses initiatives aujourd’hui mutualisées par les comités Usep, voici 3 formules en lien avec les séances d’EPS de l’automne.

Dans les Pyrénées-Orientales, des classes connectées

La rencontre sportive associative connectée est composée de groupes de 4 classes maximum, de niveau similaire. Le comité Usep des Pyrénées-Orientales leur offre un espace numérique d’échange (un dossier partagé sur NextCoud, mis à disposition par l’Éducation nationale) et les accompagne avant, pendant et après cette rencontre virtuelle qui consiste en trois défis.

Le premier est sportif : il s’agit d’une séquence d’EPS autour des activités athlétiques, avec un score sans classement mais permettant à chaque élève de situer sa performance.

Le deuxième est associatif : chaque classe dépose sur l’espace numérique une carte de visite (la classe, l’association, la commune), un jeu (traditionnel ou non) sous forme de défi, et échange avec les autres partenaires.

Le troisième défi est comique, parce qu’il est vraiment besoin de détendre l’atmosphère en ce moment : proposer un écrit humoristique, une caricature ou une scénette filmée pour faire rire les camarades à distance.

Cette rencontre « connectée » peut aussi être régionale et a été proposée à d’autres départements d’Occitanie.

 

En Pas-de-Calais, courir un biathlon sans se croiser

Le biathlon imaginé par l’Usep du Pas-de-Calais réunit deux classes qui se rencontrent sur un même lieu (cour d’école, stade, parc), mais sans se croiser durant la pratique. Les enfants de la première classe courent par équipes de 3, autour d’un anneau de 300 mètres ponctué par un « boulevard des défis » qui consiste en des ateliers de tir, avec un tour de pénalité en cas d’échec. Pendant ce temps-là, les autres enfants sont commissaires de course. Puis on inverse. Il y a donc bien rencontre, ce qui incite à donner le meilleur de soi, mais dans le parfait respect des consignes de non-brassage des classes.

Au travers de ce biathlon, la volonté est aussi de continuer à faire vivre des rencontres pleinement « sportives et associatives ». En effet, il y a bien une classe organisatrice, qui par exemple conçoit puis propose les 6 ateliers du « boulevard des défis ».

Dans la Loire, sensibiliser au handicap

L’Usep Loire propose durant tout l’automne une e-rencontre intitulée « Tous, pareils, tous différents » où les enfants sont placés en situation de handicap1. Celle-ci reprend le principe des e-rencontres à la carte mises à disposition en Auvergne-Rhône-Alpes durant le premier confinement; à ceci près que ce sont les secteurs Usep qui sont invités à composer une e-rencontre, en réunissant deux ou trois classes de leur territoire autour des mêmes activités sportives, artistiques et de débat.

Il s’agit toujours de :

  • « bouger » au moyen d’un choix d’ateliers sportifs pour trois niveaux de classe (GS/CP, CE et CM3) ;
  • « créer » dans les cinq domaines du pentathlon des arts de l’Éducation nationale (musique et arts du spectacle, arts plastiques, écritures, créations numériques et audiovisuelles, design et architecture) ;
  • « penser et débattre » sur des questions à dimension philosophique, avec la possibilité de déposer des contributions.

Chaque classe pratique de son côté mais s’étalonne par rapport aux autres. Et, comme pour les e-rencontres proposées au printemps, les activités sont à la fois réalisables à la maison et à l’école, ce qui permet une participation hors temps scolaire et l’implication des parents qui le souhaitent.

(1) « Tous pareils, tous différents » se présente sous la forme d’une salle virtuelle, selon le modèle créé en partenariat avec l’Ageem Loire. Cet outil pédagogique est mis à disposition – sur l’année scolaire – des associations et des secteurs Usep organisateurs de rencontres. Le comité l’utilise pour proposer cette e-rencontre ou rencontre départementale « Relevez le défi ! » jusqu’aux vacances de Noël.

(2) Le comité régional Usep a en effet proposé des e-rencontres (rencontres en famille) pendant le confinement puis des salles virtuelles en mai et juin.

(3) Grande section de maternelle-Cours préparatoire, Cours élémentaires et Cours moyens.