Imprimer

Comment rendre compte de la diversité des actions initiées ou coorganisées par l’Usep partout en France, dans l’Hexagone et outre-mer, pour la Journée olympique 2022 ? En prenant l’exemple de 5 départements qui, pour plusieurs d’entre eux, ont organisé des rencontres en partenariat avec les collectivités Terre de Jeux, les comités sportifs et les clubs locaux : Finistère, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Yvelines, Vienne.

En Finistère, escape game au Moulin Vert

Parmi les diverses initiatives menées en Finistère, on retiendra la journée vécue par les enfants de l’école Léon-Goraguer de Quimper, labélisée Génération 2024. Ceci avec l’appui de son association Usep du Moulin Vert et d’animateurs départementaux et de la municipalité, labélisée Terre de Jeux. D’activités de coopération et de roule pour la maternelle en passant par un escape game, du saut à la perche et un bike & run avant un flash mob en présence des parents, chacun a pu se glisser dans les chaussures d’athlètes en lice pour les Jeux. Avec aussi pour moments forts les échanges avec deux athlètes paralympiques : Mathéo Bohéas, médaillé d’argent en tennis de table à Tokyo, et Jason Grandry, vice-champion de France de judo, membre de la team Paris 2024. Sammy, jeune judoka, a ainsi pu tester sa prise favorite sur Jason, malgré tout un peu difficile à bouger ! (Solenn Kerdoncuff)

En Haute-Garonne, bowling et pentathlon des arts olympiques

« C’est la meilleure journée de ma vie ! », dira une élève de l’école Jean-Macé de Toulouse à l’issue de l’atelier bowling encadré par la FFBSQ, lors d’une des 5 grandes journées proposées du 20 au 24 juin par l’Usep Haute-Garonne. En partenariat avec des collectivités Terre de Jeux, ces rassemblements principalement ouverts aux écoles labellisées Génération 2024 ont réuni plus de 600 enfants à Colomiers, Castanet-Tolosan ou Bruguières. Au-delà des ateliers sportifs, proposés notamment avec l’appui des comités de rugby ou de pelote, les élèves des 24 classes participantes ont travaillé sur le thème de la paix et de la solidarité dans le cadre du challenge « Le pentathlon des arts olympiques ». (Julien Montiton)  

Préparation en classe et sensibilisation au handicap en Pyrénées-Atlantiques

Les rencontres qui se sont déroulées à Anglet, Saint-Jean-de-Luz, Arzacq et Biarritz, territoires Terre de Jeux, étaient l’aboutissement d’un projet de « classes olympiques » entamé dès février avec des séances en classe sur l’olympisme et prolongé ensuite par un « défi connaissances », un travail sur le développement durable et la possibilité de rencontrer un athlète. Elles ont rassemblé 700 élèves autour d’ateliers sportifs animés avec les clubs locaux et le comité Handisport. Plus un quiz olympique pour tester les acquis et un Remue-méninges en lien avec la réalisation d’un arbre de la paix. (Julien Ducurdoy)

Foison d’ateliers et foules sportives dans les Yvelines

Dans les Yvelines, la manifestation phare s’est déroulée pour la 2ème année sur le golf national de Guyancourt de façon commune au premier et au second degré, avec près de 1500 écoliers de CM2 et collégiens de 6ème réunis. Ceux-ci venaient de 51 écoles et collèges et écoles, et notamment de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. La participation de nombreux comités sportifs a permis de proposer une très grande variété d’activités sportives (handball, rugby, golf, tennis de table, escrime, judo, hockey sur gazon, tir à l’arc, boxe française, gym, athlétisme, arts du cirque, ultimate, badminton, cyclisme, VTT, BMX, trial, etc.) et handisport (rugby et basket fauteuil, boccia, handbike, cécifoot). L’Usep et l’UNSS s’étaient auparavant associées pour sélectionner les classes labélisées Génération 2024. Pour sa part, l’Usep a animé des activités innovantes (kinball, speedminton et tchoukball) et un atelier Savoir Rouler à Vélo. Les journées se sont achevées par un flashmob que les classes de CM2 avaient auparavant travaillé avec le chorégraphe Iffra Dia. Pendant la pause déjeuner, les enfants ont également assisté à des démonstrations de breakdance, double dutch et tumbling.

Parallèlement, 580 enfants du la maternelle au CM2 des écoles Usep du secteur de Rambouillet ont participé à une course solidaire dans les rues de la ville. Les porte flamme de chaque école ont déposé chacun la leur au pied de l’hôtel de ville avant que les enfants ne se placent sur les anneaux olympiques dessinés au sol afin de leur donner toutes leurs couleurs. (Florence Jolivet)

Dans la Vienne, l’olympisme investit les centres-villes

Du 20 au 24 juin, l’Usep Vienne a coorganisé avec le comité départemental olympique et sportif et l’UNSS 5 journées délocalisées dans chaque communauté de communes, avec le soutien de collectivités Terre de Jeux, des comités sportifs ou des clubs locaux). Sur chaque site une douzaine de classes ont participé à 4 ateliers sportifs différents, soit au total plus de 1200 élèves, dont les trois quarts licenciés Usep. Ceci avec cérémonie d’ouverture et mise en valeur des symboles olympiques (lecture du serment, allumage de la flamme, défilé des délégations) et des initiations à diverses disciplines olympiques ou à des sports innovants. L’idée de ces journées est de sortir des stades et gymnases pour investir des espaces publics en centre-ville. Cela a permis sur certains sites une ouverture au grand public en fin de journée. (Guillaume Boursier)