Imprimer

Les pelotons seront moins fournis, les classes éviteront tout brassage et les étapes seront parfois déplacées de mai à juin, mais le P’tit Tour Usep 2021 passera ! Parallèlement engagés dans le Savoir Rouler à Vélo, les comités ont su s’adapter au contexte sanitaire, et celui de la Vienne accueillera le 11 juin l’étape nationale.

« Contre mauvaise fortune, bon cœur. » L’expression employée par l’Usep Drôme pour annoncer aux associations l’annulation de son emblématique Traversée de la Drôme à Vélo est imagée, mais fausse. Certes, impossible cette année encore de proposer, comme le veut la tradition locale, des sorties avec nuitées pour sillonner le département. Mais le comité a fourbi un plan B. Les 20 classes inscrites sont invitées à « banaliser » la semaine du 31 mai au 4 juin pour des sorties quotidiennes à vélo, avec visites de monuments ou de sites naturels et, en prime, « un défi commun à relever, en lien avec Génération 2024 : réaliser ensemble au minimum 2024 km dans la semaine, en totalisant les distances parcourues par chaque élève ». À vos calculettes !

Dans le Loir-et-Cher, où d’habitude le P’tit Tour se décline aussi de façon itinérante, l’Étoile Cyclo a repris ce principe de sorties autour des écoles, avec une demi-journée dédiée au bike and run ou un regroupement de deux ou trois classes, « dans le respect du protocole sanitaire »… « Nous tenions absolument à maintenir cette édition 2021 afin d’entretenir la dynamique pour les élèves et les enseignants, et permettre la validation du Savoir Rouler à Vélo », insiste le délégué départemental, Baptiste Marseault. Et qu’importe si « beaucoup choisiront sans doute de décaler les dates en espérant que juin soit plus propice à des regroupements de classes ».

En Isère, le programme est pour l’instant inchangé. Sur chacune des 16 étapes, trois classes d’écoles différentes feront le trajet aller-retour vers un point de rassemblement : premiers tours de roue le 3 mai, près de Grenoble, et emballage final le 18 juin à Saint-Georges-d’Espéranche, bourg du nord-Dauphiné qui n’aura jamais aussi bien porté son nom que cette année.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, programme maintenu également à partir de mi-mai pour 19 classes et 472 élèves, validation du Savoir Rouler à Vélo à la clé : bloc 1 le matin à l’école, bloc 2 déjà passé avec la Prévention Maif, et sortie sur la voie publique l’après-midi pour le bloc 3. « Initialement, deux classes devaient se rendre dans une autre école pour une rencontre sportive autour du vélo, avec parcours de maniabilité, travail sur la sécurité routière et débat associatif » détaille Julien Durcudoy. Les festivités seront réduites mais au moins les enfants pourront-ils se dépenser et valider les compétences acquises !

Même configuration dans le Gers, où faute de regroupements 250 enfants participeront à des demi-journées autour d’ateliers avant une sortie l’après-midi, sur route en cycle 3 et en milieu protégé en cycle 2.

En Haute-Vienne, il y aura cette année davantage d’étapes, étalées sur deux mois, afin de faire pédaler les 850 enfants inscrits tout en respectant la limite de deux classes par site autorisée par l’inspection académique, contre jusqu’à huit les autres années. « Pendant qu’une classe roulera, l’autre participera à des ateliers. La plupart auront vécu un cycle Savoir Rouler à nos côtés plus tôt dans l’année », souligne Julien Roussel.

Dans le Gard, 550 enfants et leurs enseignants se tiennent prêts à randonner à vélo, parallèlement à leurs camarades marcheurs, avec malgré tout un regard sur l’évolution de la situation sanitaire et une incertitude concernant l’accès au site du pont du Gard pour l’étape du 28 mai, « les lieux culturels étant encore fermés à ce jour » explique Alain Haon.

À part ça, le P’tit Tour passera aussi cette année par les Hautes-Alpes, l’Aube, la Dordogne, la Haute-Garonne, le Morbihan, etc. Et c’est la Vienne qui accueillera l’étape nationale, le 11 juin à Poitiers. Cette étape destinée à médiatiser le P’tit Tour et valoriser les partenariats marquera aussi l’arrivée du Tour du Patrimoine à Vélo. Cette initiative académique associant sport et culture concerne aussi les Deux-Sèvres, la Charente et la Charente-Maritime et s’appuie sur une étroite collaboration entre les équipes EPS et les comités Usep.

Rien que dans la Vienne, le P’tit Tour devrait ainsi mettre sur les routes 1 300 enfants, de la fin mai au vendredi 2 juillet, ultime jour de classe ! C’est qu’il ne faudrait pas faire trop d’ombre à l’autre Tour, qui à cette date sera déjà parti depuis une semaine…

  • À noter : cette année, le P’tit Tour Usep coïncide avec l’opération Mai à vélo, initiée par le ministère de la Transition écologique et prolongée jusqu’au 30 juin en raison du contexte sanitaire. Quant à la Semaine de la marche et du vélo, elle se déroule du 17 au 23 mai.