Imprimer

Même s’il se considère « Nul en sport ! », Yacer ne désespère pas de briller auprès de la gracieuse Roselily. Et si le petit passionné de foot de « C’est pas gagné, Félipé » comprend vite qu’il ne possèdera jamais la technique de ses idoles, il réussit à être le héros du match. Potache ou poétique, deux façons de dédramatiser les enjeux sportifs de cours de récré.

Un enfant nul en sport, à l’Usep ça n’existe pas. Il n’empêche, certains nourrissent parfois des complexes parce qu’ils ne courent pas vite ou pas longtemps, ou ne sont ni souples ni agiles. Le grimper à la corde a beau avoir été relégué dans les oubliettes de l’EPS, il ne manque pas d’activités où l’on peut se sentir un « moins que rien » en comparaison de camarades plus doués…

En temps normal, Yacer ne se formaliserait pas plus que cela de ne pouvoir rivaliser avec Malo-Biscotos. Sauf que, comme cela est résumé au dos de ce roman parsemé de dessins dialogués façon BD, l’élue de son cœur « ADORE le sport ». Pour l’impressionner, Yacer va suivre un entraînement spécial imaginé par sa copine Victoire, l’héroïne de Nulle en maths, précédent opus d’une collection dont on comprend vite le principe : on ne peut pas être bon en tout, et un pair peut vous aider à surmonter votre petite faiblesse dans un domaine.

En l’occurrence, après s’être ridiculisé en goal aux mains tremblotantes, Yacer ne se loupera pas à la balle au prisonnier et donnera jusqu’à son dernier souffle en course à pied, avant de se mettre en évidence à la piscine en sauvant de la noyade son voisin de ligne d’eau. Tout cela est un peu téléphoné et très potache, mais n’est-ce pas le ton juste pour accrocher les préados ?

Nul en sport !, Nathalie Somers et Océane Meklemberg, Bayard jeunesse, 8,90 €. À partir de 9 ans.

Dans un autre registre, il est aussi des passionnés qui connaissent tout sur un sport et rêvent d’imiter leurs idoles, avant de se confronter à la dure réalité de capacités physiques ou techniques limitées. Prenez Félipé : il soûle gentiment la famille à ne parler que de foot, sa chambre est couverte de posters et il revêt la panoplie complète du joueur après s’être inscrit en club. Cependant, malgré toute son ardeur et sa bonne volonté, une fois sur le terrain c’est loin d’être gagné… Un album tout en délicatesse, chaleureusement conseillé.

C’est pas gagné, Félipé, Laure Monloubou, L’École des loisirs, coll. Kaléidoscope, 13 €. De 3 à 6 ans.