Imprimer

Du congrès des enfants vers les Jeux olympiques et paralympiques 2024 : le message de rentrée de la présidente de l’Usep.

L’année scolaire débute et nous souhaitons à tous les enfants de l’Usep de prendre beaucoup de plaisir à pratiquer régulièrement des activités physiques et sportives pour bien grandir. Nous saluons l’engagement des adultes qui considèrent la pratique sportive comme fondamentale pour le développement de l’enfant et se mobilisent pour organiser des rencontres sportives associatives Usep qui contribuent à l’éducation à la citoyenneté. Ainsi, notre premier rendez-vous sera la traditionnelle journée nationale du sport scolaire, qui met l’Usep à l’honneur.

En ce début d’année la fête des 80 ans de l’Usep se poursuit puisque nous allons donner suite au congrès des enfants en prenant en compte les propositions compilées dans le manifeste des enfants de l’Usep. Parce qu’ils se questionnent sur le devenir de notre planète, nous proposons, cette année, d’accompagner les associations d’école dans une démarche d’amélioration des pratiques écoresponsables, au travers d’un classeur dédié à l’éducation au développement durable qui sera diffusé à l’automne.

Par l’intermédiaire des écoles labellisées Génération 2024, l’Usep s’inscrit déjà dans la dynamique des Jeux olympiques et paralympiques. Dans cette perspective, nous envisageons d’élaborer ensemble un évènementiel sportif Usep afin de fédérer l’ensemble des actions de notre fédération sportive scolaire et participer à la grande fête des Jeux.

Construire l’héritage des Jeux peut prendre différentes formes : pour l’Usep, il s’agit toujours d’augmenter son rayonnement, le nombre de ses associations et notamment son implantation dans les quartiers prioritaires. A ce titre, le projet de « cité éducative », qui coordonne toutes les activités à proposer sur un même réseau scolaire, peut être un soutien non négligeable à la création d’association Usep et à la prise de licence.

De même, profitons du renouvellement de la convention qui lie le ministère de l’Éducation nationale, la Ligue de l’enseignement et l’Usep : les déclinaisons régionales et départementales de celle-ci doivent permettre de s’appuyer sur l’institution pour négocier des leviers de développement. Tout comme les différents appels à projet du ministère des Sports peuvent être l’occasion de bénéficier de dotations financières, notamment pour les projets contribuant à l’« aisance aquatique ». Enfin, le Comité national olympique et sportif français et l’Usep lancent, à titre expérimental, une carte passerelle qui permet aux enfants licenciés Usep de CM1 et CM2 de bénéficier de trois séances de découverte d’un sport dans un club de leur choix. Une façon encore de valoriser la prise de licence et de renforcer la mission de l’Usep en tant qu’interface entre l’école et le club.

Bonne rentrée à toutes et tous avec l’Usep !

Pour le comité directeur, Véronique Moreira, présidente de l’Usep