Imprimer

Hockey sur glace pour les uns, hockey-balle pour les autres, avant d’assister au match Finlande-Slovénie à Paris-Bercy. C’est la journée qu’ont vécue mercredi 11 mai 200 écoliers franciliens, dans le cadre du partenariat Usep-FFHG noué à l’occasion du Mondial 2017.

Afin d’illustrer les deux facettes du document pédagogique réalisé avec la Fédération française de hockey sur glace (FFHG) sur « la rencontre Usep hockey », huit classes Usep de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine et de Seine-Saint-Denis ont participé l’après-midi du mercredi 11 mai à une journée dite des « Ambassadeurs ».

Hockey sur glace

La moitié des 200 enfants de CM1-CM2 ont évolué sur la glace de l’ArenIce de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), le tout nouveau centre national : « Le Clairefontaine du hockey ! », s’enthousiasmait l’un des parents accompagnateurs. La FFHG avait mobilisé trois entraîneurs nationaux, qui ont proposé plusieurs ateliers puis de petits matchs : quatre joueurs par équipe sur la glace, sans gardien, ce qui implique deux changements complets toutes les quatre minutes. Spectateurs attentifs, ceux qui en ont terminé ou attendent leur tour encouragent leurs camarades depuis l’autre côté de la balustrade.

Hockey-balle

À l’extérieur, c’est aussi une belle foire d’empoigne. Sur une pelouse synthétique, pas question de glisser : on joue en baskets, tandis qu’une balle alvéolée remplace le palet en plastique. Le hockey-balle (appelé aussi unihockey ou floorball) étant une discipline familière en milieu scolaire, des animateurs Usep assurent l’encadrement.

 

Fin de soirée à Bercy

Sur le coup de 16 heures, les patineurs rejoignent leurs camarades pour un goûter et une cérémonie protocolaire à l’issue de laquelle chaque association récupère un kit de hockey-balle, un lot de T-shirts et ses places pour le match du soir : une dotation préparée par la FFHG et le comité régional Usep.

Les éducateurs de la FFHG montrent aussi aux enfants comment est harnaché un joueur pro. Et quand ils leur demandent quelle est l’affiche du soir, la réponse fuse : Finlande-Slovénie, pardi ! Or il est déjà l’heure de se diriger vers les cars, destination Paris-Bercy pour une fin de soirée palpitante, encore rehaussée par la présence dans les tribunes d’Astérix et Obélix, mascottes officielles de ce championnat du monde de hockey 2017 co-organisé par la France et l’Allemagne. Inoubliable !

Philippe Brenot.

(1) Outre les trois entraîneurs nationaux, la FFHG était représentée par Jacques Vetttraino, CTN chargé de la formation, tandis que côté Usep, la journée était le fruit d’une collaboration entre l’échelon national et le comité Île-de France. Étaient présentes Charlotte Carré, élue nationale, Anabelle Prawerman, CTN de l’Usep, Anne-Sophie Pernon (Usep 77 et coordinatrice) et toute l’équipe régionale. Les classes venaient des écoles Marc-Bloch de Savigny-le Temple (77), Aimé-Césaire d’Évry (91), Jean-Moulin de Rosny-sous-Bois, Les Charvaux d’Andrésy (78) et Jean-Moulin de Villeneuve-la-Garenne (92).